La toux grasse

Un des symptômes les plus courants que nous remarquons au comptoir est la Toux.

Pour plus de clarté, nous distinguons la toux grasse et la toux sèche.

Dans cette fiche conseil, nous allons aborder la toux grasse : comprendre pourquoi elle apparaît, comment la soigner et quelques conseils hygiéno-diététiques..

 

La toux grasse, qu'est-ce-que c'est ?

La toux est un réflexe de défense de notre organisme suite à une irritation des voies aériennes ou peut-être d'origine psychologique, ce que l'on appelle la toux nerveuse.

Les secrétions bronchiques sont présentes à l'état naturel, elles tapissent les muqueuses. Elles permettent d'évacuer les micro-organismes et autres particules.

Suite à une agression, le mucus en réaction de défense augmente de volume et l'excès est éliminé par la toux : expectoration.

Si les secrétions restent au niveau de la gorge, on parle de toux grasse. Si elles viennent des bronches, on parle de toux productive.

 

Quels traitements conseiller pour une toux grasse ?

Il est très important de ne pas interrompre la toux qui permet d'éliminer les corps étrangers.

Les traitements doivent permettre d'aider l'expectoration et de diminuer la viscosité (aspect collant) du mucus.

 

Les médicaments expectorants.

 

Mucolytiques comme l'acetylcysteine (Exomuc, Mucomyst) : l'aspect élastique des secrétions est éliminée et l'expectoration est facilitée.

 

Mucorégulateurs comme la carbocysteine (Clarix, Carbocisteine Biogaran) : joue principalement sur la viscosité et l'aspect élastique du mucus mais aussi un peu sur l'inflammation.

 

Mucocinétique comme l'ambroxol (Ambroxol Biogaran, Surbronc) : stimule la production d'un mucus mais qui est peu élastique donc très facilement évacué.

 

Fluidifiants comme les terpine (Terpine, Pulmoll) : en hydratant le mucus, ils permettent une évacuation plus facile.

 

ATTENTION : ne pas utiliser les expectorants pour les enfants de moins de 2 ans.

 

Médicaments naturels

Les médicaments et autres produits naturels sont une très bonne alternative ou en complément des médicaments expectorants.

Voici quelques exemples.

 

Homéopathie : Stodal en sirop sauf pour les femmes enceinte (utiliser Stodaline ou Stodal en granules) et pour les nourrissons utiliser Stodal en granules.

 

Phythothérapie : Ipéca que l'on retrouve dans le Phytotux.

 

Huiles essentielles : mélange avec entre autres eucalyptus globuleux, ravintsara, romarin : Aromaforce à utiliser en friction pendant 10 jours :

NE PAS UTILISER POUR LES FEMMES ENCEINTES ET ENFANTS DE MOINS DE 6 ANS.

 

Conseils hygiéno-diététiques

Cela parait évident mais en cas de toux, le premier geste à faire pour les fumeurs est d'arrêter ou de diminuer.

La fumée de cigarette est extrêmement irritante pour vous et votre entourage.

 

La toux grasse est souvent amplifiée la nuit à cause de la position allongée qui gêne l'évacuation du mucus. L'idéal est donc de surélever la tête.

 

La toux grasse arrive souvent pendant la période hivernale quand les chauffages sont allumés et assèchent les pièces. Important d'humidifier l'atmosphère.

 

Pour les adultes et surtout les bébés : respecter l'hygiène nasale. Répéter les lavages nasals.

 

SURTOUT si les symptomes persistent ou s'aggravent.

Si de la fièvre ou des vomissements apparaissent.

Si la toux concerne un bébé.

Si vous êtes un patient à risque (asthme, insuffisant respiratoire...).

 

Consultez un médecin !